Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

Une politique en matière de sécurité qui fait ses preuves

Les résultats comptabilisant les accidents routiers et les délits sur la commune en 2011 témoignent d’une évolution très positive. Des chiffres qui laissent penser que les mesures prises par la municipalité pour faire de Villecresnes une ville plus harmonieuse, en termes de circulation, de sécurité et de démocratie locale, portent leurs fruits.

 

  • La sécurité en quelques chiffres

Les données fournies par la préfecture du Val de Marne, pour 2011,  permettent de constater, sur  la commune, une diminution des délits et des accidents. Ainsi le nombre de certains vols caractérisés a fortement diminué et certains délits ont même disparu des statistiques (ex : feu de véhicules). Parmi les baisses constatées, les vols à main armée ont diminué de 75% par rapport à 2010, les cambriolages de 12%, les vols à la roulotte de 25% et les vols à la tire de 67%. Quant aux accidents de la route, nous comptabilisons 7% d’accidents de moins qu’en 2010, soit 13 accidents au total dont aucun de mortel. Des résultats encourageants qui confortent les efforts de la municipalité en termes de prévention et de sécurité.

  • Des mesures efficaces

La présence de deux agents de surveillance de la voie publique et d’un garde urbain permet de prévenir certaines incivilités, mais leurs attributions ne leur permettent pas d’intervenir aussi efficacement que la police nationale sur  certains délits constatés. C’est pourquoi la collaboration de la municipalité avec le commissaire Denis Martin et ses collaborateurs du commissariat de Boissy-Saint-Léger est importante.
La décision de créer une police municipale viendra compléter le champ d’intervention des ASVP afin de réguler les incivilités et les délits constatés notamment dans l’application des règles de circulation et de stationnement. Leur  respect est fondamental pour préserver l’harmonie en ville. La police municipale veillera à ce que ces règles soit respectées et les infractions verbalisées.

Par ailleurs, la politique jeunesse initiée par la municipalité, avec la mise à disposition de lieux dédiés et l’augmentation des activités proposées, a également contribué à apaiser des relations qui pouvaient, parfois, être tendues.
La question de la sécurité demeure une priorité pour la municipalité. Lorsqu’ il existe, le sentiment d’insécurité repose pour une part importante sur les incivilités. Il est donc crucial que chacun d’entre nous consente à respecter l’autre et les règles de vie commune qui définissent le bien vivre ensemble. Ainsi se définissent également nos devoirs de citoyens, ils sont aussi importants que nos droits.

Consultez le tableau d’évolution des délits/accidents 2007/2011

Crédits Photo :

Actualités vie municipale

Tous les articles