Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

Le haut débit en territoire val-de-marnais

Le Conseil général a accordé une délégation de service public, sous forme de concession, au SIPPEREC, pour la conception, la réalisation et l’exploitation d’un réseau de communication électronique à très haut débit.

Conscient de l’enjeu que constitue l’aménagement numérique sur son territoire, le Conseil général s’est saisi de cette question afin de lutter contre les inégalités sociales, contribuer au développement économique du territoire et mettre en œuvre sa capacité d’innovation.

 

Même s’il est situé au cœur de la région capitale, le territoire val-de-marnais connaît encore des zones non irriguées par le haut débit et le très haut débit. Une convention établie avec le SIPPEREC (syndicat intercommunal de la périphérie de paris pour l’électricité et les réseaux de communication) va permettre l’amélioration des réseaux câblés existants, qui desservent plus de 50 % des communes, et le déploiement du très haut débit par une délégation de service public, sous la forme d’une concession.

Le projet du Conseil général est divisé en 5 tranches dont 1 tranche ferme estimée à 45 millions d’euros d’investissement, dont 28 millions de subvention publique concernant les sites départementaux, les autres sites publics prioritaires (lycées, sites municipaux, hôpitaux…), les zones d’activités non raccordées par un opérateur et 4 villes de la Communauté de Communes du Plateau-Briard à Mandres-les-Roses, Périgny-sur-Yerres, Santeny et Villecresnes.

L’agenda du calendrier CCPB relatif au développement du très haut débit:

Dans le cadre de sa compétence « réseaux de communications électroniques et services de communication audiovisuelle», la Communauté de Communes du Plateau Briard, intégrée dans cette phase prioritaire, peut se réjouir de cette nouvelle importante et capitale pour le développement de son territoire, puisque plus de 10 000 points d’accès sont ainsi concernés.

  • Dès novembre 2012: discussion avec les candidats
  • Mi-décembre 2012: transmission du cahier des charges aux 7 candidats, parmi les plus gros gestionnaires de DSP (délégation de service publique) en France, ayant fait part de l’intérêt pour le marché.
  • Jusqu’au 28 mars 2013: date limite de réponse à l’appel d’offre
  • Septembre/novembre 2013: choix du délégataire
  • 2014/fin 2015: début des travaux (territoire CCPB) et activation du réseau sur 2 ans.

L’article complet  « pour un réseau de communication électronique haut débit » du magazine du Conseil général / mai 2012

Crédits Photo : lcs813 / 123RF Banque d'images

Actualités région

Tous les articles

Exprimez-vous

5 Commentaires

  1. ParRostene le 5 novembre 2012 à 19:19

    Chi va piano va sano. quatre ans ou plus pour cela. Peut etre que la technologie aura encore change ce qui a deja explique certains retards dans les decisions.

  2. ParDaniel Balavoine le 5 novembre 2012 à 19:41

    bien il faut pas etre pressé espere etre toujours vivant à cette date

  3. Parchabouk le 14 novembre 2012 à 12:19

    Des villecresnois s’intéressant aussi au haut débit sur villecresnes ont aussi commenté l’article suivant :
    http://www.villecresnautes.fr/technologie/internet/diagnostic-haut-debit-a-villecresnes-1101/

  4. Parjp le 16 novembre 2012 à 18:56

    +3 ans…???? !!!!

  5. ParSylvie CAZENEUVE le 7 février 2013 à 15:29

    On peut espérer que notre santé nous maintiendra jusque là……..
    Quand France Télécom et autres intervenants se moquent des usagers payeurs.
    Si Pierre Gravelle avait écrit « sa  » bataille du rail, nous pourrions l’imiter avec « notre » bataille pour un Internet de qualité…….

Laissez un commentaire