Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

Décès du résistant Jacques Carmagnat

decesMonsieur Jacques Carmagnat est décédé le 15 juin 2013 dans sa 90ème année.

Il a 15 ans quand la guerre éclate en Europe, et en 1942, à 18 ans, il rentre en résistance.

  • Comme beaucoup de jeunes français, Jacques Carmagnat est requis en 1943 au titre du STO (Service Travail Obligatoire) pour travailler en Allemagne. Faisant le choix du refus, il devient réfractaire et s’enfuit en Charente. Il y rejoint alors le maquis, au début de l’année 1944 et fait partie de la Section Spéciale de Sabotage.
    Cette section de résistance s’illustre par de multiples actions.  Jacques Carmagnat a participé à 26 sabotages de voies ferrées, à la destruction de 2 sous-stations de chemin de fer, à la réception de 2 parachutages d’armement et d’explosifs.
    Dans la nuit du 6 juin 1944, il a pris part au sabotage de la ligne à haute tension alimentant la base sous-marine de la police et à l’attaque de 9 convois allemands rejoignant la Normandie.
    Dès Aout 1944, de nombreuses villes sont libérées. Jacques Carmagnat, au sein de sa section, participe aux côtés des autres maquisards à la libération d’Angoulême dans la nuit du 31 août 1944. Et le 14 avril 1945, il prend part au siège puis à la prise de Royan et de Brie.
    En septembre 1945, c’est la démobilisation et le retour à la vie civile pour Jacques Carmagnat qui se voit attribuer la Croix de Guerre au titre des FFI ( Forces Françaises de l’Intérieur)
  • L’heure de la retraite venue, Il décide de faire connaître la réalité de l’occupation allemande.
    Son engagement  est sans relâche, tout particulièrement auprès des jeunes, pendant près de 25 ans il leur transmettra les valeurs pour lesquelles des femmes et des hommes ont combattu et donné leurs vies.
    En janvier 1983, Il intervient pour la première fois au collège de Villecresnes. Il a également réalisé deux expositions sur la déportation au collège et au centre culturel le Fief de Villecresnes.
    Jacques Carmagnat est l’auteur de la biographique de Jean Cavaillès relatant ses missions au sein de la Résistance, qui est lue chaque année le 11 novembre, devant le monument érigé à sa mémoire.
    Par décret du 8 octobre 2008, le premier ministre l’a nommé Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques. Ces Palmes lui sont alors officiellement remises le 4 avril 2009 à Villecresnes, lors du congrès départemental de l’AMOPA (Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques).

Une cérémonie religieuse sera célébrée le lundi 24 juin 2013 à 15h en l’église Notre-Dame de Villecresnes.

Crédits Photo :

Avis de décès

  • Publié le

    Décès de Monsieur Robert David

    La municipalité vous informe du décès de Monsieur Robert David, employé de la mairie, dont les obsèques seront célébrées le […]

Tous les articles