Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

La soirée Country #fêtedeVillecresnes 2013

Vendredi soir, la salle polyvalente s’est transformée en saloon. Entrainés par les rythmes country du groupe « The Dalann Fly Cats », les cowboys ont dansé en ligne.

De la bonne humeur partagée autour d’un repas « western » du comité des fêtes. A 23h, le public a gardé son enthousiasme lors de la projection sur écran géant du film « Intouchables » en reprenant en choeur les répliques cultes du film.

Remerciements pour la #fêtedeVillecresnes 2013:

  • Aux bénévoles et aux associations qui ont contribué à la réussite de cette grande fête : Roger Veschi notre chef décorateur bénévole, le comité des fêtes qui est resté 3 jours consécutifs sur le pied de guerre, les comités de quartier avec une mention spéciale au quartier Gare/Réveillon, le comité de jumelage, l’A2DV, le VSV, Corinne et ses élèves, le VAC, le conservatoire et le groupe Jeunesse Evasion Musique, l’école de danse Carole Sellier, One-to-one, After works, Parking Song, l’Amicale Poker Club, le Club Arc-en-Ciel, l’UIA, la FNACA, l’UNC, l’ALV BAdminton, les pompiers de Villecresnes,les enfants des écoles d’Attily et des Merles ainsi que leur professeur Elodie Casanova, Alain André qui a fait la sélection de musique du défilé, ainsi qu’aux commerçants qui ont joué le jeu : Coup de Coeur et Elle & Il coiffure. Mais également aux artistes: The Dalann Fly Cats, les Canyons Riders, l’Orchestre d’Harmonie et le groupe CoverQueen qui a embrasé la foule au Bois d’Auteuil.
  • Un très grand merci aux services de la mairie et aux bénévoles qui ont accompagnés les artificiers Annick Fraysse, Jean Lacharme et Christian Babuleau, aux animateurs du centre de loisirs, de la ludothèque, du club Ados, l’ensemble des services techniques, des services enfance et jeunesse & sport,  la police municipale et le service communication.

Et bien sûr, un grand merci au chef d’orchestre de cette grande fête, Stéphane Rabany.

Crédits Photo :

Galerie photos & vidéos

Tous les articles

Exprimez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Laissez un commentaire