Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

2014 : les finances de la ville

budgetLe conseil municipal, réuni samedi 25 janvier, a voté le budget 2014 par 24 voix pour et 5 abstentions.

Le compte de gestion provisoire de l’exercice 2013, faisant apparaître un excédent de financement cumulé en section d’investissement de 446 313,95 euros et un résultat positif cumulé en section de fonctionnement de 1 352 590,92 euros, le conseil a approuvé l’affectation de cet excédent pour 449 300 euros au fonctionnement et pour 1 349 604,87 euros au financement des investissements.

  • Les prévisions de recettes de fonctionnement sʼétablissent pour 2014 à 12,077 millions dʼeuros contre 12,5 millions dʼeuros de recettes réelles lʼannée précédente.
    Cette différence sRECETTE FONCTʼexplique notamment par une baisse des dotations dʼEtat, comme cʼest le cas pour toutes les communes, une augmentation de nos reversements dans le cadre des réformes fiscales affectant les collectivités territoriales (Fonds Nationaux de Garantie Individuelles des Ressources et Fonds National de Péréquation des Ressources Intercommunales et Communales) et une évaluation prudente des produits de services et du montant prévisible des droits de mutation.
    Enfin, 2014 marquera la fin de la perception du droit dʼentrée versé par La Poste à la suite des négociations ayant abouti à la reprise du centre de loisirs du Bois dʼAuteuil.

 

  • Au chapitre des dépenses figure un objectif de réduction de 200 000 euros des charges à caractère général par rapport au niveau réel de 2013, qui est supérieur au budget initial en raison notamment de la hausse des coûts dʼénergie et de fluides (augmentation du bâti communal, hiver plus froid). Ce poste de dépense, qui représente au total près de 800 000 euros, devra donc être réduit par le biais dʼun plan d’économies dʼénergie important.
    Nous nous attacherons également à la remise à plat de lʼensemble de nos contrats de maintenance, dʼassistance ou de certains services (Entretien chauffage, extincteurs, copieurs, téléphone, espaces verts).
  • Les frais de personnel 2014 qui devraient subir une hausse de 100 000 euros par rapport au niveau de 2013 en raison, dʼune part de lʼapplication du décret revalorisant les rémunérations des agents de catégorie C, et, dʼautre pDEPENSES-FONCT2014-villecresnesart, dʼun effet report lié à la reprise du personnel du centre de loisirs de La Poste et aux recrutements de compétences nouvelles au sein de la collectivité. Les dépenses de personnel représentent 47% de notre budget, ce qui correspond à la moyenne nationale de notre strate.
    La ville emploie 161 personnes à temps plein plus 9 qui figurent au budget du CCAS.DEPENSES-FONCT-PAR-FONCTIONOn notera enfin un maintien des autres dépenses, notamment le niveau des subventions aux associations et une légère hausse de la contribution dʼéquilibre au budget du CCAS
    Les dépenses que nous pouvons affecter par fonctions représentent 78% du total. Le graphique ci-contre illustre la part de notre budget affectée à chacune dʼelles.

 

  • En préalable à la discussion sur le budget dʼinvestissement 2013, une délibération ayant pour objet de présenter lʼengagement global et le mode de financement du projet de construction dʼun groupe scolaire de 17 classes dans le cadre de lʼaménagement du Bois dʼAuteuil a été présentée. GROUPE-SCOLAIREIl sʼagit dʼun projet rendu nécessaire par lʼévolution de la population villecresnoise au cours des prochaines années, par la nécessité dʼoffrir aux enfants et à leurs enseignants des conditions dʼéducation adaptées et de résoudre les difficultés quʼentraine la présence de deux écoles en centre-ville.
    Ce tableau montre que sur les 10 millions dʼeuros que représente cet investissement, seuls environ 3 millions dʼeuros seraient à supporter par le budget communal, en raison de lʼopportunité offerte par la construction du nouveau quartier. Une tranche de 2 millions dʼeuros est inscrite au budget 2014.

 

  • projets-2014Au final, le budget dʼinvestissement proposé est de 8,3 millions dʼeuros. Il reprend pour partie, certains projets de 2013 que nous avions dû reporter en raison du décalage intervenu dans la vente des terrains du Bois Prie Dieu.
  • La dette de Villecresnes au 31 décembre 2013 se situe à 5,065 millions dʼeuros, cʼest-à-dire 515 euros par habitant, quand lʼendettement par habitant de la moyenne des villes comparables est de 1100 euros.

 

 

 

 

 

Crédits Photo :

Actualités vie municipale

Tous les articles