Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

Un budget en déficit de 3,3 millions d’euros

budgetLe mardi 27 mai dernier, lors du conseil municipal et à l’occasion d’une question sur les travaux prévus sur la rue du Dr Bertrand et l’avenue du Château, le Maire, Gérard Guille, a annoncé un déficit de 3,3 millions d’euros dans le budget 2014, voté lors de la mandature précédente.

La municipalité actuelle hérite du budget tel qu’il a été voté le samedi 25 janvier, mais elle bénéficie de la possibilité de l’amender au regard de nouvelles orientations ou encore de nouvelles contraintes.

  • La somme de 3,3 millions d’euros avait été inscrite dans les recettes d’investissement et devait correspondre à la vente du terrain communal du Bois Prie Dieu au promoteur immobilier, le groupe Saint-Germain.
    Cette somme ne devait être perçue qu’après la prévente de 40 % des logements.Elle a été cependant prévue dans le budget 2014, pour la réalisation de travaux importants dans la ville, tels que l’aménagement de la rue du Docteur Bertrand, annoncé dans le Villecresnes mag de mars 2014 comme devant être réalisé à la fin de l’été (budget approximatif de 500 000 euros) et de l’avenue du Château (850 000 euros cf article)
  • Le promoteur immobilier nous a informé récemment d’un retard considérable dans la commercialisation des logements, empêchant ainsi l’entrée d’argent escomptée.
    À ce jour, le paiement de cette somme n’est plus envisagé sur l’exercice 2014.
  • De plus, concernant les travaux d’aménagement de la rue du Docteur Bertrand, une demande de subvention au titre de la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux (DETR) d’un montant de 88 565,50 € (HT), soit 20 % du total estimé à 442 827,50 € (HT), a été actée par le conseil municipal.
    À ce jour, la commune n’a toujours pas eu confirmation de son obtention par la Préfecture du Val-de-Marne, interdisant de toute manière un démarrage des travaux dans l’immédiat.

A la lumière de ces deux constats, la municipalité est contrainte de décaler ces deux réalisations (la rue du Dr Bertrand et l’avenue du Château), toutefois elle ne remet nullement en cause l’urgence de ces travaux.

Compte tenu d’un tel déficit dans le budget 2014, l’équipe municipale en place est contrainte de revoir entièrement la politique d’investissement sur la commune pour l’année en cours.
Enfin, sur la question du projet immobilier du Bois Prie Dieu, elle étudie l’ensemble des possibilités envisageables pour rétablir l’équilibre financier.

Crédits Photo :

Actualités vie municipale

Tous les articles

Exprimez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Laissez un commentaire