Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

Mieux comprendre le Grand Paris

grand-parisLe Grand Paris s’articule autour des deux projets phares suivants :

 

  • Grand Paris Express : un super métro francilien

En 2007, le projet du GPE* est lancé, ce métro automatique permettra de relier les communes au-delà de la capitale sans la traverser et faciliter la vie des franciliens. Son financement a été acté en 2013 et les travaux ont démarré en 2014.
A l’horizon 2030, 205 km de lignes seront créées, 72 nouvelles gares relieront les pôles économiques, les 3 aéroports et les gares TGV (carte).

 

  • Métropole du Grand Paris : un vaste projet métropolitain

Le projet est engagé depuis plusieurs années, ses éléments clés sont l’amélioration du réseau de transport, la construction de nouveaux logements, le développement de l’activité économique et la création d’emplois.
Créée par la loi du 27 janvier 2014, la MGP* verra le jour au 1er janvier 2016. Elle regroupera Paris et les 124 communes des 3 départements de la petite couronne dont le Val-de-Marne, soit près de 7 millions d’habitants.
Les communautés de communes et intercommunalités seront supprimées au 1er janvier 2016.

Dans le schéma prévu actuellement, Villecresnes se trouvera dans un territoire regroupant au minimum 300.000 habitants.
Si la municipalité soutient le projet du GPE*, elle craint, en revanche, que la loi sur la MGP*, la baisse de la dotation de l’Etat, les différents prélèvements dans le cadre du projet de la loi de finance 2015, entrainent la suppression de services de proximité et éloignent les habitants des lieux de décision.
C’est pourquoi, la municipalité souhaite que les maires gardent les ressources et les compétences nécessaires pour répondre aux besoins de leurs administrés.
Lors des réunions de mise en place de la MGP*, Thierry Debarry, élu en charge des relations extérieures et du Grand Paris, n’a cessé de défendre les intérêts de Villecresnes, et récemment sur deux points majeurs :

  • la ville fait partie de la zone naturelle d’équilibre du Plateau Briard en lien avec l’Arc boisé. Cette particularité doit être défendue afin d’empêcher que l’urbanisation ne vienne détruire ce poumon vert,
  • le futur PLU* du territoire, auquel notre ville sera rattachée, devra tenir compte de cet environnement spécifique

Une majorité d’élus franciliens s’est opposée à cette loi, et, en octobre 2014, a remis des propositions au Gouvernement pour la modifier. La réponse à ces requêtes est attendue pour le 1er semestre 2015.

 

*GPE : Grand Paris Express *MGP : Métropole du Grand Paris *PLU : Plan Local d’Urbanisme

Crédits Photo :

Actualités région

Tous les articles

Exprimez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Laissez un commentaire