Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

2017 : un budget porteur d’évolution

A mi-mandat, le conseil municipal vient de voter un budget qui anticipe les besoins des futurs Villecresnois.

 

Si la ville accueille chaque année de nouveaux habitants, en 2017, ils arriveront plus nombreux notamment dans l’écoquartier du Bois d’Auteuil. Au total, ce seront près de 400 familles qui viendront s’installer d’ici à la rentrée de septembre prochain.
Comme vous, elles vont fréquenter les écoles, la maison de la petite enfance, le centre de loisirs, le club ados, les associations, les commerces, le marché… et souhaiteront profiter de notre bien-vivre.

 

Le budget 2017 a été travaillé pour faire face à ces futures demandes, alors même que les recettes fiscales liées aux nouvelles taxes d’habitation et foncière ne seront perçues qu’à partir de 2018.
Il a donc fallu être extrêmement prudent dans l’équilibre global des dépenses et des recettes, en confirmant les options de bonne gestion débattues lors du vote du budget le 13 mars, et qui fixaient comme axes prioritaires :

  • La maîtrise absolue des dépenses courantes de fonctionnement.
  • Le non recours à l’emprunt.
  • La non augmentation des taux communaux.
  • L’intégration à la masse salariale de la réforme des fonctionnaires et des recrutements nécessités par l’arrivée de nouveaux habitants.
  • L’amélioration des services à la population et la réhabilitation conséquente du patrimoine.

 

0% d’augmentation des taux communaux

En 2017, la municipalité a décidé de ne pas augmenter la part communale des impôts locaux.
Cependant, une hausse sera inscrite sur les avis d’impôts locaux. Celle-ci sera due aux taux imposés à la commune pour le prélèvement de la redevance de traitement des eaux pluviales et pour le GPSEA.

TAXE D’HABITATION : ÉVOLUTION DE LA PART COMMUNALE

2015
Jusqu’en 2015, la redevance SyAGE de traitement des eaux pluviales était directement fiscalisée par le syndicat.
2016
La taxe GPSEA * dorénavant intégrée au taux communal est reversée au GPSEA*.
En 2016, la compétence eaux pluviales devient territoriale. Le territoire GPSEA* devient collecteur à la place du SYAGE et prend à sa charge le versement de la
redevance 2016. Elle sera remboursée par les communes sur 7 ans à partir de 2017 (soit un total de 376.574 € pour Villecresnes).
2017
La part SyAGE est réintégrée à la fiscalité de la commune et reversée au GPSEA*.

 

 

Les dépenses de fonctionnement

C’est sur les dépenses de fonctionnement que portent les efforts de la ville. Pour 2017, les dépenses réelles de fonctionnement s’élèvent à 12, 6 millions €.

 

Dépenses de fonctionnement 2017 : que fait-on avec 100 € ?

Provisions nouveaux besoins : la municipalité a provisionné 580.000 € pour les nouveaux besoins afin de permettre une affectation ciblée à l’accueil des nouveaux arrivants, répartie au fur et à mesure de l’année.

 

Les dépenses d’investissement

Villecresnes s’engage dans une dynamique d’investissements pour garantir la qualité de vie et les services aux Villecresnois. Pour 2017, les dépenses réelles d’investissement s’élèvent à 6,2 millions €.

Dépenses d’investissement 2017 : que fait-on avec 100€ ?

Provisions nouveaux besoins : la municipalité a provisionné 580.000 € pour les nouveaux besoins afin de permettre une affectation ciblée à l’accueil des nouveaux arrivants, répartie au fur et à mesure de l’année.
La sécurité : 1ère phase d’implantation de la vidéo-protection.
Services à la population : création d’un centre technique municipal.
Réhabilitation du patrimoine : rénovation partielle de la salle polyvalente, poursuite du plan pluriannuel de rénovation du Château, extension du centre de loisirs et du club ados…
Développement durable et environnement : remplacement d’une partie de l’éclairage public et des bâtiments municipaux par des lampes basse consommation LED.
Remboursement de la dette : hausse due au nouvel emprunt de 5 millions € contracté en 2016 pour financer la construction du groupe scolaire Mélanie Bonis (taux fixe de 0,9%).

 

GPSEA* : territoire Grand Paris Sud Est Avenir
CCPB* : communauté de communes du Plateau Briard

Crédits Photo :

Actualités vie municipale

Tous les articles

Exprimez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Laissez un commentaire