Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

Libre expression – juillet 2017

Histoires de cartes de paiement

Dans le PV de la réunion du conseil du 18 décembre 2015 Il est indiqué : “Monsieur le Maire et Madame la DGS pourront bénéficier chacun d’une carte de crédit de la Caisse d’Épargne Ile de France jusqu’à une hauteur de 50 000 euros par mois”

50000 € par mois !

Normal que l’opposition s’étonne et demande des explications, au Maire qui rétorque qu’il laisse le plafond mensuel à 50 000 €.

Pour échapper à l’embarras que lui causait le sujet, le maire a tenté de faire diversion en accusant faussement et à plusieurs reprises son prédécesseur d’avoir disposé également d’un tel moyen de paiement. Pourtant, malgré les objections de nos élus, il a maintenu sa version fallacieuse.

Nous disposons de la décision officielle ainsi que du document de la Caisse d’Epargne qui atteste que seulement deux cartes de paiement étaient détenues en mairie et qu’elles étaient établies, l’une au nom du directeur général des services, M. Chalvidan, et l’autre à celui du directeur financier, M Pierron. Le document de la Caisse d’Epargne est visible ici, et l’ensemble est consultable sur notre site (Cliquer ici). Le montant maximum des dépenses autorisées pour ces deux cartes était de12 000 €/an.

De deux choses l’une : ou les services se sont révélés incapables de fournir au maire les bons documents ou ce dernier ment sciemment. Chacun jugera.

Depuis le temps qu’il tente de faire avaler des couleuvres, le maire devrait quand même savoir que nous n’avançons jamais sans preuves.

Crédits Photo :

Libre expression

  • Publié le

    Libre expression – septembre 2018

    Décalage ! Le maire vient d’annoncer la création d’un “conseil des sages”. Il tente ainsi de tenir une promesse de campagne […]

  • Publié le

    Libre expression – juillet 2018

    Les déclarations Monsieur Guille à propos de la sécurité doivent être rectifiées La création d’une équipe de police municipale ne […]

  • Publié le

    Libre expression – avril 2018

    Un bilan léger, une lecture lourde Au terme de 4 ans d’exercice des responsabilités municipales, le maire et son équipe […]

  • Publié le

    Libre expression – décembre 2017

    L’immeuble de la discorde L’argument des logements sociaux permet de détourner l’attention. Le vrai sujet c’est l’absence de vision et […]

  • Publié le

    Libre expression – novembre 2017

    Et l’on regarde impuissants passer les trains … Depuis des mois, les communes françaises travaillent en commun d’arrache-pied pour préparer […]

Tous les articles