Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

Budget 2018 : des moyens pour nos enfants et notre quotidien

La municipalité a communiqué en février sur ses intentions en matière budgétaire pour cette année. Le budget 2018 a été élaboré en se basant sur les éléments suivants :

  • Maîtrise absolue des dépenses réelles de fonctionnement avec une hausse globale ne dépassant pas 5% par rapport au réalisé 2017 malgré le contexte particulier d’augmentation de plus de 15% de la population.
  • Encadrement de l’évolution de la masse salariale en limitant l’augmentation à 6% maximum du réalisé 2017.
  • Recherche systématique de subventions conditionnant toute dépense d’investissement supérieure à 3 000 €.
  • Non recours à l’emprunt pour financer les dépenses d’investissement.
  • Non augmentation des taux communaux des impôts directs.

 

Pas d’augmentation des taux communaux d’impôts directs

  • Le conseil municipal a voté le maintien des taux d’imposition des taxes directes locales à leur niveau de 2017. Pour mémoire, on rappelle que ces taux 2017 avaient progressé du fait de la refiscalisation de la taxe SyAGE pour le traitement des eaux pluviales et de la taxe additionnelle reversée au territoire, selon le tableau ci-dessous.

 

Et pourtant, les marges de manoeuvre étaient limitées compte-tenu des contraintes extra-municipales qui pesaient sur notre construction budgétaire 2018.
Quelques exemples divers pour bien comprendre le contexte :

  • Baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement d’environ 20 000 €.
  • Participation de Villecresnes au Fonds national de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales imposée par l’Etat de l’ordre de 175 000 € ( + 36 000 € par rapport à 2017).
  • Rattrapage obligatoire du régime indemnitaire des agents territoriaux pour 50.000 € supplémentaires sur les charges de personnels.

Sans oublier les suites budgétaires de la croissance de la population villecresnoise depuis un an, entre autres :

  • Ouverture de 6 classes en 2017 et sans doute 2, voire 3 en 2018, et entretien du nouveau quartier du Bois d’Auteuil, ce qui correspond à l’embauche de 9 agents supplémentaires depuis
    2017 pour un coût annuel de 300 000 €.
  • Augmentation du nombre de prestations de service du fait de l’augmentation des enfants accueillis en périscolaire (restauration et centre de loisirs), ce qui se traduit, entre autres, par une
    augmentation des charges de fonctionnement de 8% pour le service enfance et de 13% pour le service scolaire.

 

Budget de fonctionnement par services municipaux (incluant les charges du personnel)

Principaux investissements votés

Compte tenu de la bonne santé financière de la ville, ce budget d’investissement pourra être exécuté sans contracter d’emprunt.

Crédits Photo :

Actualités vie municipale

Tous les articles

Exprimez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Laissez un commentaire