Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

La voyageuse de nuit

Que savons-nous de nos « proches »? Lorsque Olga, malade, coupe brusquement toute communication avec son entourage, ne parle plus, ne regarde plus, ce sont ses filles qui ouvrent les yeux – sur ce qui les sépare. Dans cette famille en apparence si unie, chacune des quatre soeurs a, en effet, sa propre vision de la mort et sa propre vision de la mère. Les voilà renvoyées à leur enfance et confrontées à cette vérité : dans une famille, personne n’a eu la même mère. Parce que Olga, silencieuse, les yeux fermés, est en train de s’effacer, chaque fille découvre sur « le clan », un clan étrangement matriarcal, ce qu’elle ne savait pas ou n’avait pas voulu savoir – petits secrets qui recomposent peu à peu un puzzle géant dont aucune, jusque-là, n’avait détenu toutes les pièces.

  • Auteur

    Françoise Chandernagor
  • Date de sortie

    Mars 2007
  • Editeur

    Gallimard
  • Note

    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
  • Avis

    Un livre fort agréable par le style léger, l'humour des situations, les oppositions de caractère de ces quatre filles adultes, et la domination de cette mère par son jeu du silence. Et le père, qui passe de temps en temps. Quelle famille! / Jean-Jacques

Livres coups de coeur

  • Publié le

    Peste & Choléra

    Quand Louis Pasteur expérimente avec succès le vaccin contre la rage, il ouvre de nouvelles et formidables perspectives à la […]

  • Publié le

    Une bonne raison de se tuer

    A Los Angeles, tandis que l’Amérique s’apprête à élire un nouveau président, Laura, en proie à une résignation qui semble […]

  • Publié le

    Fruits et légumes

    L’écrivain conte l’épopée familiale des Coll, dont l’ancêtre, un Espagnol de Majorque, le grand père du narrateur, avait fui la […]

  • Publié le

    Et te voici permise à tout homme

    Nous n’avions pas besoin de mots pour nous comprendre : un regard suffisait. Sans que je m’en aperçoive, sans que […]

Tous les articles

Exprimez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Laissez un commentaire