Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

Fruits et légumes

L’écrivain conte l’épopée familiale des Coll, dont l’ancêtre, un Espagnol de Majorque, le grand père du narrateur, avait fui la guerre civile, en 1936. Il épousa une belle Bretonne et, à force de travail et de ténacité, réussit à faire fortune aux halles de Quimper, en qualité de maraîcher. À la fin de sa vie, l’homme roulait en Mercedes et avait acheté trois maisons, une à Quimper, une autre au cap Coz, face à la mer, et une troisième à Majorque. Son fils ne connaîtra pas la même fortune,loin s’en faut. Les années 1970 ne sont pas tendres pour les petits commerçants, concurrencés par les supermarchés. Palou ne nous épargne rien de la dégringolade sociale de la famille Coll. Mais il le fait avec pudeur, sans se départir jamais du sourire en coin de celui qui, bien qu’évoquant des souvenirs déprimants, ne peut pourtant pas se résoudre à donner dans le misérabilisme. Cette pudeur fait mouche. Palou nous touche et nous flanque le blues.

  • Auteur

    Anthony Palou
  • Date de sortie

    Aout 2010
  • Editeur

    Albin Michel
  • Note

    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
  • Avis

    "Beaucoup d'humour pour pallier aux coups de griffe de la vie, le jeu pour rêver, les pertes de jeu à encaisser, le rêve ensoleillé de Majorque bloqué au ras des Halles de Paris, tendre roman léger sur le sujet grave des petits commerces dévorés par les grandes surfaces." / Chantal.

Livres coups de coeur

  • Publié le

    Peste & Choléra

    Quand Louis Pasteur expérimente avec succès le vaccin contre la rage, il ouvre de nouvelles et formidables perspectives à la […]

  • Publié le

    Une bonne raison de se tuer

    A Los Angeles, tandis que l’Amérique s’apprête à élire un nouveau président, Laura, en proie à une résignation qui semble […]

  • Publié le

    Et te voici permise à tout homme

    Nous n’avions pas besoin de mots pour nous comprendre : un regard suffisait. Sans que je m’en aperçoive, sans que […]

  • Publié le

    Le club des incorrigibles optimistes

    Pavel, Leonid, Tibor, Imre, Werner, Sacha ont fui l’Europe de l’Est, bannis et réprouvés, sans bagages, l’âme douloureuse mais le […]

Tous les articles

Exprimez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Laissez un commentaire