Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

Villecresnes: manifestation contre les rythmes scolaires

rythmes-scolaires-villecresnesCe matin, un rassemblement organisé par les associations de parents d’élèves, la PEEP et « Elève à Villecresnes » composé de parents et d’enseignants opposés à la réforme des rythmes scolaires, s’est tenu devant les écoles pour réclamer l’abrogation du décret.

En fin de matinée, devant la mairie, la délégation a rencontré le Maire, Gérard Guille, et les élus dont Françoise Villa, maire adjointe en charge des affaires scolaires, de la petite enfance, de l’enfance et de la jeunesse.

 

Le maire de Villecresnes leur a fait part de son positionnement sur le sujet:
il s’oppose à la mise en place de la réforme des nouveaux rythmes scolaires.

    • La réforme des rythmes scolaires, qui marque le retour à la semaine de 4,5 jours en primaire, est effective depuis neuf mois dans 17% des communes et doit s’appliquer partout ailleurs à la rentrée 2014.
      rythmes-scolaires

La municipalité s’est mobilisée contre cette réforme, aux côtés des parents d’élèves et des directeurs d’établissements.

 

 

 

 

Le maire, Gérard Guille a cosigné avec 26 maires, un courrier à l’attention du Premier ministre Manuel Valls, le 25 avril dernier, dans lequel les maires manifestaient leur désapprobation. Voici un extrait de la lettre:

 

Monsieur le Premier Ministre,

Le  13 novembre 2013,  23 Maires du Val-de-Marne ont adressé un appel commun à votre  prédécesseur, Monsieur Jean-Marc Ayrault, pour lui demander la suspension du décret Peillon sur les rythmes scolaires. Il n’a pas daigné répondre à ce courrier, marquant ainsi son indifférence et le peu de considération qu’il accorde à notre démarche.

Lors de votre discours de politique générale du 8 Avril 2014, vous avez indiqué «j’ai entendu les remarques de bonne foi venant des élus. Ainsi, le cadre réglementaire sera assoupli après les concertations nécessaires avec les enseignants, les parents et les élus. »

C’est pourquoi nous nous adressons aujourd’hui à vous.

Dès le début de l’année 2013, toutes les communes du Val-de-Marne, quelle que soit la couleur politique de leur Maire, ont décidé sans se concerter de reporter à la rentrée 2014 la mise en œuvre de cette réforme. Elles répondaient en cela aux demandes formulées par la très grande majorité des enseignants, des parents d’élèves et de leurs représentants.

Les exemples donnés par des villes – Paris en tête – qui ont décidé d’appliquer cette réforme dès la rentrée 2013, montrent que cette précipitation était irresponsable.  La communauté éducative a dressé un bilan alarmant des conséquences de cette réforme  […]

 

Nous refusons cette situation qui nous est imposée et nous soutenons les parents d’élèves et les enseignants qui ne veulent pas de cette réforme mal pensée, mal évaluée, mal préparée et qui porte atteinte aux intérêts des enfants.

Aussi, les 26 Maires signataires de cet appel, vous demandent, Monsieur le Premier Ministre :
– de suspendre la mise en oeuvre du décret Peillon,
– d’ouvrir une réelle concertation avec l’association des Maires de France,
– de garantir aux communes,  dans  le respect  des dispositions constitutionnelles  sur l’autonomie  des collectivités territoriales, la compensation  intégrale et permanente des charges que l’Etat  a décidé, au travers de cette réforme, de leur transférer.[…]

 

→ Lire l’intégralité de la lettre des 26 maires à Manuel Valls – 25 avril 2014

 

D’autres rassemblements sont prévus contre la mise en oeuvre à la rentrée 2014 des nouveaux rythmes scolaires.

Crédits Photo :

Actualités éducation

Tous les articles

Exprimez-vous

3 Commentaires

  1. ParGabrielle le 11 juin 2014 à 20:46

    Manifester c’est bien, mais informer les parents c’est encore mieux. Car à 3 semaines des vacances estivales, n’avoir toujours pas annoncé l’organisation de l’école en septembre n’est pas fait pour faciliter la vie des parents villecrenois! Enfin, même s’il faut rendre hommage à la motivation de la quarantaine de parents présents ce matin devant la mairie, on ne peut pas dire qu’ils représentent l’ensemble des parents villecrenois d’autant plus que la FCPE n’a pas appelé à s’opposer à la réforme.

  2. Parlaurent le 9 juillet 2014 à 21:01

    Nous venons de recevoir le dépliant d’inscription périscolaire pour la rentrée 2014/2015 et nous avons eu la désagréable surprise de découvrir que l’accueil périscolaire du soir finissait a 18h45 au lieu de 19h15. Nous sommes des parents qui travaillons comme beaucoup à Paris et en banlieues éloignées Les transports pour rentrer le soir sur Villecresnes relèvent du parcours du combattant. Alors comment faire pour être sur de pouvoir récuperer notre enfant tous les soirs avant 18h45?
    Cette décision est inadaptée au quotidien des Villecresnois et j’espère vivement que les élus en charge de la petite enfance seront revoir leurs copies pour le bien être de leurs citoyens.
    Laurent

  3. ParVillecresnes le 27 août 2014 à 10:02

    Bonjour,
    Les enseignants, les services municipaux et les élus concernés par cette réforme seront très attentifs au bon déroulement de l’aménagement de cette nouvelle organisation afin qu’elle se fasse dans les meilleures conditions.
    Chaque situation sera examinée par la municipalité et le service scolaire et le service enfance restent à la disposition des parents.
    A la fin du premier trimestre, la municipalité fera un bilan de la mise en place de cette nouvelle organisation et prendra si nécessaire des mesures pour l’adapter aux horaires des familles villecresnoises.
    Merci

Laissez un commentaire