Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

76 personnes au service des 1050 élèves Villecresnois

atelier-sciences2Les nouveaux rythmes scolaires ont induit des changements dans le quotidien des enfants et dans celui des parents, notamment sur le temps périscolaire, pour autant savons-nous en quoi il consiste et comment il s’organise ?

76 agents dont 2 services municipaux (scolaire et enfance) sont au service des 1050 enfants scolarisés dans les écoles maternelles et élémentaires de Villecresnes.

 

  • Ce mois-ci, la rédaction a mené l’enquête auprès de l’ensemble des acteurs du périscolaire afin de vous délivrer les ficelles cachées de ces moments quotidiens qui rythment la vie de vos enfants.

Le temps périscolaire, qu’est-ce que c’est ?

atelier-hiphopLe temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants scolarisés. Il comprend les périodes d’accueil du matin avant la classe, du temps méridien et d’accueil du soir immédiatement après la classe.

« L’accueil pédagogique » correspond à ces différentes périodes du temps périscolaire (souvent confondus avec  « »la garderie »). Il est organisé par l’équipe d’animateurs et entre dans le projet pédagogique annuel du service enfance.

Voici une journée type d’un enfant à l’école :

  • L’accueil du matin (avant la classe) ne se fait pas à la même heure, chaque enfant appréhendant différemment le début de la journée.
    Pour les maternelles, il a lieu en douceur avec des jeux libres, pour les élémentaires l’équipe d’animation a mis en place le « multipôle » avec du sport, des activités de jeu, des espaces de lecture, de construction ou de dessin, des ateliers spécifiques (cirque)…
    Ce temps est aussi celui de la socialisation, les enfants démarrent ainsi la journée à leur rythme et avec une certaine liberté.
  • villecresnes-cantinePour la pause méridienne, la réforme des rythmes scolaires à Villecresnes a permis de l’allonger de 15 minutes. Ce temps peut sembler superflu, pourtant l’équipe d’animation (écoles élémentaires) et les ATSEM (écoles maternelles) s’accordent à dire qu’il est nécessaire pour mieux aborder les besoins physiologiques de l’enfant. Le temps du repas est un moment fondamental de sa construction, de son apprentissage du goût et des règles de vivre ensemble.
    La cantine des écoles est organisée en plusieurs services ou en self-service. Ces 15 minutes supplémentaires bénéficient aux enfants, le personnel peut ainsi être plus à l’écoute, mieux les accompagner en prenant le temps de leur faire découvrir, ou du moins goûter, certains aliments.
  • atelier-cartesLe temps du goûter et l’accueil du soir (après la classe) sont également des moments clés.
    Durant cet accueil du soir, après le goûter, de 16h30 à 17h30, le service enfance propose les TAP (Temps d’Activités Périscolaires), un programme sur inscription trimestrielle.
    Après les TAP, les enfants jouent librement entre eux, avec leurs propres jeux et leurs propres règles.

 

Des équipes bien rodées

service-enfanceLa mise en place de cette réforme a pour conséquence une réorganisation du travail des agents des écoles et des animateurs, en particulier le mercredi.

  • En élémentaire, comme en maternelle, les agents de restauration et d’entretien des locaux ont vu leur emploi du temps modifié.
    En maternelle, ce sont les ATSEM (Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles) qui accompagnent les enfants pendant les temps d’école (aux côtés des professeurs ou des enseignants) et pendant le temps des repas. Ils sont également en charge du rangement et du nettoyage des salles de classe et des parties communes.
    La matinée supplémentaire le mercredi matin a eu une grande incidence sur l’organisation de leur temps de travail. Ils ont  moins de temps pour effectuer l’ensemble de leurs missions désormais réparties sur 5 jours, leur responsabilité est également accrue lors des pauses méridiennes de par l’allongement des services.
    Les animateurs des écoles maternelles et élémentaires accompagnent également les enfants lors de l’accueil du matin, la pause méridienne (élémentaires uniquement), l’accueil du soir.

Les TAP : un programme sur-mesure

Les 2 pôles du service enfance (maternelle et élémentaire) ont travaillé à la mise en place de projets spécifiques pour animer les TAP (sur inscription), ainsi qu’à l’intervention d’associations et de personnel qualifié pour des activités culturelles, sportives ou artistiques.
atelier-sciencesAu total, ils proposent près de 40 activités pour les enfants :

•    Chaque animateur a préparé deux projets avec des objectifs pédagogiques, renouvelés chaque trimestre et validés par le responsable de pôle. Toutes les semaines, les animateurs se réunissent pour préparer leurs ateliers et s’enrichir des conseils de leurs collègues pour faire évoluer leurs activités.
•    Pour mieux responsabiliser chaque enfant et lui offrir l’opportunité de s’essayer à diverses activités en fonction de ses goûts et aptitudes, celui-ci décide seul de l’activité qu’il fera dans la journée : éveil musical, initiation au théâtre, éveil corporel (association Dojo Villecresnois), jeux ludothèque, baby ping (association ALVTT)…
En élémentaire, les activités privilégient les échanges entre les des deux écoles. Les enfants partagent ainsi certaines de ces activités : tchouk ball, roller, sport de raquette, break dance, hip hop, théâtre, ateliers de sciences, danse orientale et divers ateliers d’eau, de création d’objets, de dessin, de modelage et de manga…

Des effets positifs…

  • Les équipes d’animation et les services municipaux dédiés sont attentifs aux besoins de l’enfant, ils en ont fait leur priorité, c’est pourquoi certaines décisions, mal perçues au départ, ont finalement portées leurs fruits.
  • La réduction de la plage horaire des accueils du matin et du soir, outre l’économie apportée aux services de la municipalité et aux parents, a surtout permis d’alléger des journées parfois extrêmement longues de certains enfants.
  • De même, la demi-heure d’accueil récréatif de 16h à 16h30, permet aux parents une marge de manœuvre plus grande pour récupérer leurs enfants à un moindre coût.
  • Les équipes font preuve de souplesse pour respecter le rythme des enfants en permettant aux parents de récupérer leurs enfants plus tôt même s’ils sont inscrits aux TAP.
  • Le service enfance s’évertue à mettre en place un projet pédagogique de coéducation des enfants, en cherchant à impliquer les parents dans les activités de leurs enfants avec des rencontres trimestrielles lors des ateliers ou encore des spectacles pour conclure l’année.

 

Ils en parlent :

 

catherine-poignantL’équipe d’animateurs a commencé à travailler sur la mise en place de l’accueil pédagogique de la nouvelle réforme en avril dernier et nous avons finalisé les projets cet été. Nous sommes restés sur la logique de proposer à la fois des activités ludiques et pédagogiques préparées par les animateurs et de faire intervenir des professionnels extérieurs sur des activités spécifiques.
Chaque école maternelle a son propre référent sur place, ce qui facilite le travail des animateurs, et nous nous réunissons une fois par semaine pour les TAP. Ce sont des moments importants, nous y partageons les projets de chacun, les réajustons ensemble, présentons le bilan des activités, soumettons les besoins en matériel…

Pour le mercredi après-midi, l’organisation est simple mais elle a nécessité des aménagements pour assurer le transfert des écoles jusqu’au centre de loisirs pour le déjeuner. Initialement nous avions prévu un car pour les élémentaires et un autre pour les maternelles avec un système de rotations. Très vite, nous avons constaté que les enfants de l’école du Réveillon devaient attendre trop longtemps l’arrivée du car, alors nous avons revu le système, le car récupère les enfants des écoles du Château et des Fleurs et parallèlement nous récupérons en minibus les enfants de l’école du Réveillon.

A la rentrée, il est vrai que les animateurs se sont retrouvés en première ligne face aux parents. Cela leur a valu quelques difficultés à gérer, mais ils n’étaient pas livrés à eux même, chacun avait un référent sur place pour lui apporter du soutien. Les enfants se sont très vite adaptés et au final les parents ont suivis. Nous avons assoupli certaines règles pour qu’ils puissent récupérer leurs enfants plus tôt quand l’occasion se présente. Nous essayons aussi de les impliquer un maximum dans les projets en leur proposant de se joindre à nous lors de journées portes ouvertes.

Catherine Poignant, directrice des accueils de loisirs maternels

 

guillaume-massonLa mise en place de la réforme a été l’occasion de proposer des projets aboutis pour les TAP qui mènent à des activités originales comme le tchoukball, les new sports ou encore la boîte à sciences. Les animateurs y ont trouvé un nouveau souffle avec une implication plus forte.
Les enfants apprécient particulièrement ces activités car ils peuvent s’essayer à plusieurs ateliers. Apprendre un jeu ou être attentif à des instructions, c’est un premier contact vers la notion de respect des règles et sa mise en pratique. C’est aussi une façon d’apprendre à vivre ensemble et à partager.
Pour les parents, cela n’a pas été évident. Il a fallu qu’ils s’adaptent et s’organisent mais au final c’est pour le bien de leurs enfants alors ils ont progressivement pris le pli.

La journée type d’un enfant inscrit à l’accueil périscolaire et aux TAP est de démarrer la journée vers 7h30 par une activité calme avant de rentrer en classe. Puis vient le temps du repas, où il bénéficie d’un peu plus de confort pour manger tranquillement et se défouler un peu. Après une après-midi d’enseignement, le moment du goûter est souvent un moment de socialisation où les enfants partagent et discutent ensemble avant de commencer une activité spécifique, ça peut être l’atelier boîte à sciences pour certains ou alors du roller avec les élèves de l’autre école élémentaire.
Après les TAP à 17h30, il peut  développer son imagination en jouant à des jeux entre amis, au ballon ou encore aux cartes en fonction de son humeur. De quoi se défouler un peu avant de rentrer à la maison.

Guillaume Masson, directeur des accueils de loisirs élémentaires

Crédits Photo :

Actualités éducation

  • Publié le

    Fête du RAM

    A l’occasion de la journée nationale qui leur est dédiée, les assistantes maternelles accueillent les tout petits et leurs parents […]

  • Publié le

    Fête de Noël

    Villecresnes fête Noël avec de nombreuses animations et un marché, les samedi 2 et dimanche 3 décembre au site du […]

  • Publié le

    Soirée caritative Espoir Autisme 94

    Le comité des fêtes vous donne rendez-vous le 25 novembre prochain. Cette grande soirée est organisée entièrement au profit de […]

Tous les articles

Exprimez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Laissez un commentaire