Retrouvez Villecresnes via : twitter flux rsss

Un plan d’action pour la forêt

Depuis la mi-octobre, l’ONF intervient en forêt de La Grange. Cette opération vise à couper les châtaigniers atteints par la maladie de l’encre. Dès cet hiver, une plantation d’arbres viendra reboiser la zone concernée.

Ces dernières années, les forestiers observent un dépérissement avancé des châtaigniers en forêt de La Grange. En cause, la maladie de l’encre, due à un pathogène microscopique invisible à l’œil nu, qui se propage grâce à l’eau présente dans le sol. Le pathogène se fixe au système racinaire des arbres pour s’en nourrir, puis finit par nécroser les racines. Avec un système racinaire défaillant et des épisodes de sécheresse de plus en plus marqués, les châtaigniers ne s’alimentant plus en eau et meurent.

Aujourd’hui, la maladie touche plus du tiers des châtaigniers en région Île-de-France. Dans la forêt de la Grange, 60% des peuplements à majorité de châtaigniers périclitent. Si rien n’est fait, l’avenir de la forêt est menacé.

Reconstituer les zones atteintes par la maladie de l’encre

En l’absence de traitement contre cette maladie, la coupe des châtaigniers, suivie de plantations, reste la seule action possible pour renouveler la forêt, puis sécuriser ses chemins et sentiers empruntés par les promeneurs.

Le reboisement des 7.8 hectares de peuplements de châtaigniers morts parcelle 23 – décidé en concertation avec les élus locaux – s’échelonnera en trois phases réparties sur 4 ans.

La première vient de débuter. Celle-ci concerne trois zones d’une surface totale de 3.4 hectares, à l’intérieur desquelles tous les châtaigniers malades seront coupés. Si toutes les autres essences (chênes, érables, merisiers…) en bonne santé sont conservées, il n’en demeure pas moins que ces coupes vont modifier le paysage forestier actuel.

Pour veiller à la qualité des interventions et au respect du calendrier, l’ONF encadre directement ce chantier. Bucheronnés manuellement, les bois coupés (grumes) sont stockés sur le parking le long de l’Allée des Tilleuls.

Comme tout chantier en cours, l’aspect inesthétique et les désagréments qui en découlent (bucheronnage, ornières, engins forestiers) se signalent au premier coup d’œil. Une remise en état est prévue à la fin des travaux.

Des plantations prévus cet hiver

Dès cet hiver, l’ONF reboisera les 3.8 hectares concernés par la coupe en plantant des arbres plus résistants au pathogène, adaptés au sol et au climat : chênes sessiles et pubescents (en essence principale), cormiers, alisiers torminal, érables de Montpellier, autant d’espèces différentes qui vont préparer la forêt contre le changement climatique.

Les forestiers s’emploient aujourd’hui à amener plus de diversité dans la forêt de La Grange, la rendant ainsi moins fragile aux événements futurs, tout en favorisant la biodiversité.

 

La Préfecture de Région Île-de-France, le Département du Val-de-Marne et la Métropole du Grand Paris apportent leur soutien financier à l’ONF dans le cadre d’un partenariat visant à reconstituer ces peuplements détruits pas la maladie de l’encre.

> Consultez l’Infolettre de l’ONF

Crédits Photo :

Actualités

  • Publié le

    Ateliers parentaux

    Les ateliers parentaux se poursuivent en 2023. Dans le cadre du dispositif CLAS (Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité), la […]

  • Publié le

    Travaux allée Verte

    En raison de la création d’îlots de stationnement et de la mise en place de coussins berlinois allée Verte, depuis […]

  • Publié le

    Aménagement d’un giratoire

    En raison de l’aménagement d’un giratoire au carrefour des rues Traversière et de la Garenne, la circulation automobile au niveau […]

Tous les articles